L’équipe

Annuaire des membres du laboratoire

Yanni Gunnell

Professor Université Lumière Lyon 2Geography
Travail Université de Lyon (Lumière Lyon 2), 5 Avenue Pierre Mendès-France France Bron F-69676 Téléphone professionnel: 04 78 77 23 23  #2039 Site internet: researchgate Site internet: publications sur HAL

My research interests (key words)

Erosion rates from catchment to continent; landscape evolution at nested time scales; ecosystem and fluvial system response to natural and human disturbance; radiometric dating methods; sediments from source to sink; feedbacks between tectonics, continental erosion, and climate; societal response to environmental variability and natural hazards; geoarchaeology; land, land use, and landscape change; environmental studies; sustainability science; political ecology; epistemology

Publications

Access list by clicking below:

Cliquez ici pour y accéder

Also here, but probably not up to date:

Publications sur HAL

For francophone readers: présentation synthétique des recherches

Mes travaux portent sur les questions scientifiques suivantes :

(i) À quels taux et à quelles échelles les processus naturels opèrent-ils à la surface de la Terre, du bassin versant au continent, et comment ces processus sont-ils affectés par les activités humaines ?

(ii) Comment ont co-évolué les écosystèmes et les sociétés humaines du Quaternaire à l’Anthropocène (régimes de perturbation, forçages environnementaux), et comment peut-on connaître ces états de référence passés ?

(iii) Quelle place pour la faune et la flore dans les matrices agricoles et urbaines du XXIe siècle ? Land sharing et land sparing, de l’analyse naturaliste à la political ecology.

Le changement environnemental s’apprécie grâce à une mesure du temps. La temporalité des phénomènes naturels reste mal appréciée des sociétés humaines et des décideurs, qui peinent à prendre la mesure de la périodicité et de l’intensité des aléas, des perturbations écologiques, des temps de résidence des matériaux en transit (eau, sédiments, débris végétaux, espèces, etc.), et des temps de relaxation des systèmes perturbés. Il est, de ce fait, important d’amener les sciences sociales à trianguler leur diagnostic des situations archéologiques, anthropologiques et socio-économiques par une prise en compte des données contingentes du milieu physique, par une connaissance de l’histoire des trajectoires environnementales des milieux naturels et anthropisés, et donc par une appréciation des états de référence du passé. Ceci passe par la cartographie et l’utilisation chronostratigraphique d’archives pédo-bio-sédimentaires, si possible datables, dans le but de reconstituer l’évolution des paysages, des anthroposystèmes, et la succession des cycles climatiques et des impacts humains qui ont pu présider aux changements enregistrés. Cette étude du fonctionnement actuel et passé des systèmes morphogéniques, des sols, du tapis végétal, des systèmes hydrologiques, et des systèmes agro-sylvo-pastoraux ou urbains qui s’y inscrivent, se veut comparatiste, et donc porte sur différents milieux continentaux. Selon les contextes (boucliers tropicaux, moyenne montagne, haute montagne, plateaux, plaines alluviales, etc.), les rythmes du changement environnemental varient et appellent des méthodes adaptées permettant d’accéder aux fenêtres temporelles pertinentes au système étudié. Je place le curseur sur la ligne de crête qui sépare la recherche fondamentale, dans laquelle je réalise mes besoins de curiosité scientifique en tant qu’observateur et comptable du monde, d’une recherche plus impliquée, qui touche à biologie de la conservation, aux hydrosystèmes anthropisés, à l’ethnographie des ressources naturelles, aux conflits homme–animal.

Currently guiding PhD and MA / MSc research

(please email me for further details / merci de me contacter pour plus ample information)

Ongoing funded research projects

70 years of socio-ecological change in Kenya’s savannah and rangelands

Quaternary geomorphology of the Pyrenees

Quaternary environments in Stone Age India

Archives of environmental change in Medieval central India

Lost ports of the Western Mediterranean: on the trail of Etruscan and Carthaginian maritime activity

Funding sources: Agence Nationale de la Recherche, Centre National de la Recherche Scientifique, Leakey Foundation, Fundación Palarq, National Geographic, Université Lyon 2, Université Lyon 3, Université de Perpignan

(please email me for further details / merci de me contacter pour plus ample information)

Services to the promotion of education and research

International
  • Acting chair of the 2017–2028 national Graduate Schools of Excellence implementation programme (Ecoles Universitaires de Recherche), Direction Générale des Programmes d’Investissement de l’Etat, Agence Nationale de la Recherche (Paris)

As journal editor

  • Lithosphere (Geological Society of America; https://pubs.geoscienceworld.org/lithosphere), Subject Editor 2020- (Geomorphology, Regional Geology, Past Environments). NoteLithosphere, a valued and established open access journal originally published by The Geological Society of America, is now published by GeoScienceWorld in alliance with a number of prestigious nonprofit societies. The open access journal has an expanded scope covering research in all areas of earth, planetary, and environmental sciences, providing a unique publishing choice for authors in the geoscience community. The participating societies include:
    • American Association of Petroleum Geologists (AAPG)
    • The Geological Society of America (GSA)
    • Geological Society of London (GSL)
    • Mineralogical Society of America (MSA)
    • SEPM Society for Sedimentary Geology
    • Society of Exploration Geophysicists (SEG)
    • Society of Economic Geologists (SEG)

    Lithosphere is fully compliant with all existing funder requirements for open access (including Plan S/cOAlition S, all US federal funding agencies, European Commission/ERC and UKRI), and provides an option for authors needing to meet those requirements.

  • Journal of the Geological Society (London) (founded in 1826), Subject Editor 2016-2020.
  • Géomorphologie : Relief, Processus, Environnement (International Association of Geomorphologists, CNRS, founded in 1996, successor to the Revue de Géographie Physique et Géomorphologie Dynamique), Associate Editor, 1998-2008;
  • L’Espace géographique (CNRS, Belin Ed., founded in 1972), Editorial board member, 2012- ;
  • Géocarrefour (founded in 1926; formerly: Revue de Géographie de Lyon), Advisory board member;
National
  • Académie des Technologies (Paris), working group member on Issues in Biodiversity and Land Management (2011–2016)
  • National Careers Council (Conseil National des Universités), elected panel member (Geography, 2012–2016)
  • Agence Nationale de la Recherche panel member (2011-2013, 2015) for the Social Sciences
  • Head of Geography Department, université Paris 7–Diderot, (2009–2010)
  • Deputy Head, Department of Ecology, Institut Français de Pondichéry, Pondicherry, India (1998-2000)
Local
  • Université Lumière Lyon 2, Vice-President for Research and Doctoral studies (37 research groups; 7 doctoral schools; 29,000 students)
  • Université Lumière Lyon 2 Scientific Council, elected member and chair
  • Université Lumière Lyon 2 Academic Senate, elected member and chair
  • Région Rhône-Alpes, ‘Academic Research Communities’ funding body, executive panel member