Les thèses

Afficher tous

Mélanie Montalti

Doctorante Université Lyon 2

Informations biographiques

Montalti, Mélanie

Doctorante en géoarchéologie

Laboratoire UMR 5600 EVS – CNRS – Université Lumière Lyon 2

Plateforme OMEAA

Université Lyon 2 – Bâtiment E, 5 avenue Pierre Mendès, 69800 Saint-Priest

06 22 65 43 25

melanie.montalti@univ-lyon2

Domaines de recherche

Géoarchéologie ; Paléoenvironnements ; Sédimentologie ; Crise socio-environnementale ; Pays arides ; Maghreb ; Yémen ; Egypte ; Hydrologie ; Géochimie

Intitulé de la thèse en cours (2021-2024) : Etude géoarchéologique comparative de la gestion des crises socioenvironnementales dans les zones tropicales arides/subarides (Egypte, Yémen, Tunisie, 30-36° et 15-16° N) par les sociétés historiques hydrauliques (thèse dirigée par J.-F. Berger, UMR 5600 et Gaëlle Tallet, EA 4270)

Atelier(s) et /ou plateforme(s)

Plateforme OMEAA – Observation et Mesure des Environnements Actuels et Anciens

UMR 5600 – EVS – Atelier 5 – Changements environnementaux

Présentation synthétique des recherches

Mes travaux portent sur l’étude des socio-écosystèmes du passé et de leur environnement, surtout en milieu aride / sub-arides et en contexte de milieux humides, grâce à à la géoarchéologie. J’utilise ainsi plusieurs paramètres : images satellitaires et cartes, lithologie, analyses sédimentologiques, géochimie,  biomarqueurs, sources archéologiques et historiques. J’ai d’abord travaillé sur l’évolution d’une sebkha tunisienne (Kelbia) sur le temps long, puis sur l’évolution d’une plage désertique à Oman (Sharbithat), depuis le milieu de l’Holocène. Je m’intéresse maintenant lors de ma thèse à une démarche méthodologique interdisciplinaire intégrée pour identifier les effets de crises environnementales ayant impacté les sociétés hydrauliques de la ceinture tropicale nord semi-aride entre 1200 av. et 700 ap. J.-C. (début âge du Fer jusqu’à début de la période islamique), plus particulièrement en Égypte, en Tunisie, et au Yémen.

Programmes et réseaux de recherches

2016-2022 : « ANR NéoArabia : Analyse de la durabilité et des réorganisations des systèmes socio-environnementaux du Néolithique côtier arabique à l’Holocène moyen (6.2-2.8 ka BCE) », Assistante ingénieur contractuelle (2019), https://anr.fr/Projet-ANR-16-CE03-0007

OSR 5 « Observatoire des Sédiments du Rhône », Assistante ingénieur contractuelle (2020), http://www.graie.org/osr/

2016-2022 : « ANR CRISIS : Imperial and provincial responses to environmental and economic challenges on Rome’s frontier in the Egyptian desert (First-Sixth c. AD) », Doctorante (fonction actuelle), https://anr.fr/Projet-ANR-15-CE03-0004

2017-2027 : EUR H2O’Lyon, Doctorante (fonction actuelle), https://h2olyon.universite-lyon.fr/h2o/site-francais/, Université de Lyon

Formation et distinctions

Licence Sciences de la Vie et de la Terre – Mention Biologie générale – 2014

Master Archéologie, Sciences pour l’Archéologie – 2019

Expériences professionnelles en bref

Mémoires recherche en Géoarchéologie, stages en laboratoire (UMR 5600 EVS, 2018/2019)

Assistante ingénieur, ANR NéoArabia, OSR 5, ANR CRISIS (UMR 5600 EVS, 2019/2021)

Date de dernière mise à jour : 04/06/2021