Séminaire : images de migrations dans la recherche-création

Vendredi 21 janvier 2022, 10h-13h, en ligne

Une séance organisée par le séminaire “Recherche-Création : Expériences et Potentialités” (EVS/IIAC/DRAC/Rize)

Lien zoom vers la séance

Depuis 2020, le séminaire « Recherche-Création : Expériences et Potentialités » constitue un lieu de rencontres et d’échanges autour d’expériences mêlant travail artistique et scientifique. Cette nouvelle séance est née du constat d’une multiplication de projets de recherche-création dans le domaine des migrations. Depuis les années 2000, la création de nombre de réseaux de militant.es et chercheur.es sur les migrations (Traces, Migreurop, Ancrages…), mais aussi l’intérêt de différents artistes pour cette thématique (voir notamment l’exposition « Persona grata » présentée conjointement par le MacVal et le MNHI en 2018/2019) a conduit à des rapprochements féconds entre chercheur.es et artistes. Labellisée en 2018 Ethnopôle « Migrations, frontières, mémoires », le Centre du Patrimoine Arménien (CPA) à Valence participe de cette dynamique à travers ses expositions et des ateliers ouverts aux chercheur.es en sciences sociales (socio- anthropologie, géographie, histoire) et aux artistes d’horizons disciplinaires variés. Aussi a-t-il paru évident de donner une carte blanche au CPA pour nous présenter deux de ses projets en cours qui questionnent la mise en images et en récits des expériences migratoires via la constitution d’équipes interdisciplinaires croisant enquêtes sur le terrain et créations visuelles.

***

Programme du séminaire

10h – Introduction

  • Marina Chauliac, UMR IIAC, DRAC Auvergne Rhône-Alpes.
  • Olivier Givre, UMR EVS, Université Lumière Lyon2.
  • Vincent Veschambre UMR EVS, Le Rize, Centre Mémoires, cultures, échanges, Villeurbanne.

Présentation du Centre du Patrimoine Arménien, ethnopôle « Migrations, Frontières, Mémoires »

  • Laure Piaton, directrice du CPA
  • Philippe Hanus, coordinateur de l’ethnopôle

10h30 – Atlas Cinéma, un livre ouvert sur les murs de la ville

  • Marie Arlais et Raphaël Rialland, artistes du collectif Etrange Miroir, Nantes

Utilisant la technique du vidéomapping, Atlas Cinéma conte l’histoire d’anonymes d’hier et d’aujourd’hui. Ces portraits donnent naissance à des cartographies qui se dessinent sur les murs et lient la petite et la grande histoire. Ce projet donne lieu à une collaboration scientifique (anthropologues, sociologues, géographes et historiens). Après une phase d’interconnaissance sous la forme de 4 workshops sur deux ans, les chercheur.e.s accompagnent la production des chapitres de l’Atlas et de leurs cartographies.

–> Plus d’informations sur le projet ici

11h30 – Pause

11h40 – Yézidis réfugiés dans la Drôme. Un projet de livre photographique

  • Estelle Amy de la Bretèque, anthropologue, CNRS.
  • Romain Rabier, réalisateur, photographe

Basé sur une collaboration étroite entre une anthropologue et un photographe, ce projet allie réflexion anthropologique, ethnographie de terrain et travail photographique. En choisissant de mêler le texte et l’image, l’objectif est à la fois de dresser un portrait de cette communauté réfugiée dans la Drôme et, en s’appuyant sur l’enquête ethnographique, de soulever des questionnements plus globaux liés à la survivance, la migration et l’intégration.

12h40 – Discussion finale

–> Progamme en PDF