Effets contextuels dans l’analyse des relations entre santé et environnement – vendredi 19 novembre -15h

19 novembre – 15h-17h30 – salle de la rotonde, 18 rue chevreul, Lyon7

Coordination: Christina Aschan-Leygonie, Virginie Chasles, Hélène Mathian

Les ateliers « santé et environnements » et « spatialités numériques et géomatique » proposent un séminaire croisé sur la question de la prise en compte des contextes dans nos approches, à partir de la présentation de:

Thierry Feuillet « Analyse locale des relations entre santé et environnement: du paradigme GW à une conceptualisation des effets contextuels“.

Nous proposons ensuite d’échanger autour des questions de contextes dans nos approches : quels sont-ils ? comment les formalisons-nous ? comment les mobilisons-nous?

Résumé de la présentation de Thierry Feuillet

“Les liens entre santé et environnement sont multiples et complexes, et ne peuvent être pertinemment perçus sans tenir compte de leurs différenciations à un niveau local. En effet, l’hétérogénéité des territoires et les effets de lieu structurent ces liens dans l’espace. Ces structures spatiales doivent être décrites et c’est là un des rôles essentiels de la géographie de la santé. L’objectif de cet atelier est tout d’abord de présenter une partie des moyens méthodologiques dont on dispose pour l’analyse quantitative de ces structures spatiales, en particulier les méthodes basées sur les noyaux (dites géographiquement pondérées, comprenant la GWR et toutes ses extensions), en s’appuyant sur des exemples en géographie de l’obésité et de la mobilité active. Une montée en généralité nous permettra ensuite d’élaborer une typologie des effets contextuels en géographie de la santé, dans une démarche plus explicative et centrée sur les mécanismes de production des spécificités locales.”

Si vous ne pouvez pas du tout vous déplacer et que vous souhaitez quand même suivre le séminaire, nous ouvrirons une visio, contacter Helene Mathian