seminaire du 12 octobre territoire et patrimoine

Séminaire du 12 octobre, 10h-12h, salle 604, UMR EVS, 18 rue Chevreul, Lyon

Territoire en situation patrimoniale : enjeux mémoriaux, mutations sociales et transformations urbaines. Le cas de la Cabucelle, Marseille

 

Auteur : Muriel Girard

 

Résumé

Cette recherche souhaite questionner les mutations et le devenir de tissus urbains anciens au prisme du patrimoine. Quatre pistes de recherche seront approfondies : le patrimoine comme ressource, notamment le  « territoire hérité » comme ressource à l’ère de l’anthropocène ; les circulations de normes, de valeurs et de modèles urbains dans les processus de transformation urbaine et de patrimonialisation ; la pluralité et l’hétérogénéité du monde patrimonial ; les processus d’invisibilisation et de visibilisation à l’œuvre dans la patrimonialisation.

L’étude des situations patrimoniales (saisies à travers les acteurs, les imaginaires et les actions ainsi qu’à travers la matérialité de l’espace) se fera à partir d’un territoire : le quartier de la Cabucelle à Marseille. Situé en lisière du périmètre d’Euroméditerranée 2 (extension du périmètre de l’opération d’intérêt national Euroméditerranée 1), à l’arrière du port, il se caractérise à la fois par une forte activité économique (en particulier des garagistes) et un taux de chômage élevé. Constitué d’ateliers, de friches, d’habitats ouvriers, de maisons de ville…, il est aujourd’hui l’attention d’acteurs publics. Les actions projetées de transformation de ce quartier, l’appel à « imaginer le quartier productif méditerranéen » (Europan 15) sont à mettre à l’épreuve de représentations patrimoniales et de mémoires plurielles.

Ce cas, dont l’enquête de terrain démarre, sera mis en regard de recherches précédemment menées en Turquie et au Maroc afin de voir comment des situations étudiées dans d’autres villes des rives sud et orientale de la Méditerranée aident à comprendre des dynamiques de patrimonialisation et de transformation urbaine à Marseille.

Présentation de l’intervenante

Muriel Girard est maîtresse de conférences en SHS à l’ENSA-M, laboratoire INAMA/ENSA-M, actuellement accueillie en délégation CNRS au sein de l’UMR CNRS 5600 EVS et au sein de la composante LAURe.

Ses thèmes de recherche depuis son travail de thèse portant sur les « Recompositions du monde artisanal et mutations urbaines au regard des mises en patrimoine et en tourisme au Maghreb et au Moyen-Orient (Fès, Istanbul, Alep) » (doctorat de sociologie, 2010, Université François Rabelais de Tours) se centrent sur les processus de construction du patrimoine (les imaginaires, les pratiques et les actions) et les recompositions sociales, spatiales et identitaires auxquels ils donnent lieu dans les centres urbains historiques. Ces dernières années, ses travaux ont notamment porté sur les acteurs et les enjeux du patrimoine en Méditerranée à la fois à partir des cas turc et, plus récemment, marocain, et selon une approche comparative. Elle engage désormais une recherche sur Marseille. Elle a récemment publié Le théâtre du patrimoine. L’artisan, le maire et le touriste à Istanbul (PUFR, coll. Villes et territoires, 2020).

Auteur : Muriel Girard