Congrès doctoral EVS, mardi 19 janvier 2021, 9:00 – 17:00

Déconstruire, se construire, (re)construire

Le congrès doctoral de cette année se déroulera en ligne, sur la plateforme Webex:

C’est l’occasion pour les doctorant.e.s de l’UMR 5600 EVS de présenter leurs travaux, de dialoguer avec tous les membres du laboratoire sur leur recherche et de créer des ponts entre des composantes, en parallèle avec les travaux effectués au sein des ateliers.

Les communications et posters regroupés ici montrent l’étendue des thématiques intéressant la communauté des chercheur.ses d’EVS. La pluralité scientifique se donne à voir autant au travers des multiples disciplines représentées que par les objets d’étude que les thèses s’approprient. Si les communications de ce congrès doctoral témoignent bien de cette pluralité, elles participent toutes à une réflexion sur les interactions entre les trois champs constitutifs de l’identité de l’unité (environnement, ville et société). L’attention portée aux acteurs et aux actants du changement est le fil rouge de ce congrès que nous avons décliné en trois sessions.

La première session propose une approche conceptuelle des changements pour permettre une prise de recul et un apport à la théorie, contribuant à la déconstruction critique, phase essentielle pour comprendre les phénomènes étudiés. La deuxième section s’attache à l’étude des acteurs du processus par lequel ils se construisent et constituent un collectif. Il s’agit de mettre en évidence des dynamiques et des pistes de recherches exploratoires qui enrichissent notre connaissance. Enfin, la troisième session propose une analyse des actants dans le cadre de la ville afin de l’envisager en cycles, entre constructions spontanées ou dirigées, permanences et renouveau. À l’évidence, ces catégories ne sont pas hermétiques et la richesse des communications proposées donnent un aperçu de l’étendue de la recherche au sein d’EVS.

Les représentant.e.s des doctorant.e.s
Ninon Briot, Alexis Chambel, Amélie Deschamps, Tom Drevard, Tara Hill, Jessica Pic

Avec le concours de Manuel Appert, Etienne Cossart et Muriel Maillefert

Programme du Congrès

9h-9h15 : Accueil

Présentation du congrès doctoral
Rappel sur les dépôts HAL (Patrick Gilbert)

9h15-10h45 : SESSION 1

Déconstruire : les approches conceptuelles de phénomènes en mutation

  • Alexandra Pech (, Explorer l’environnement alimentaire du collège : un outil conceptuel pour penser les pédagogies autour de l’alimentation pour les adolescent.es (dirs. J. Le Gall, ENS Lyon et P. Marty, Université Panthéon-Sorbonne) – communication
  • Alexis Chambel, Mutation du travail et doctrine de prévention : conceptualisation à partir du dispositif dans la philosophie de Foucault, (dir. V. Pueyo, Université Lyon 2) – communication
  • Emmanuelle Santoire, Interactions du droit et de la géographie sur le terrain de la transition énergétique, (dirs R. Garcier, ENS Lyon et P. Marty, Université Panthéon-Sorbonne) – communication
11h-13h : SESSION 2

Se construire, construire le collectif

  • Alessandro Marinelli, L’écologie et la solidarité : une question de croyances (dir. J. Santiago, Université Lyon 2) – communication
  • Léa Ruelle, Ethnologie de la santé mentale dans une compagnie de combat d’infanterie de l’armée française (dir. J. Santiago, Université Lyon 2) – poster
  • Clément Dillenseger, Être(s) métabolique(s). Les travailleurs de la propreté urbaine lyonnaise sont-ils des ambassadeurs du métabolisme urbain ? (dir. M. Lussault, ENS Lyon) – communication
  • Clara Chagas Paraboa, L’expérience en tant que moteur de l’engagement participatif (dir. J. Santiago, Université Lyon 2) – communication
14h-16h : SESSION 3

(Re)construire : temporalités et structures de la ville

  • Gaelle Simon, La Favela Partida : Politiques interventionnistes et gentrification dans la favela de Rocinha à Rio de Janeiro (dir. J. Santiago, Université Lyon 2) – communication
  • Mohamed Nadir Sebki, Architecture et pérennité à travers l’enseignement de Fernand Pouillon (dir. M. Depeyre, Université Saint-Etienne) – poster
  • Bruno Loustalet, Vers des régimes périurbains ? L’organisation territoriale périurbaine au prisme du desserrement productif (dirs. E. Charmes, ENTPE et M. Vanier, Université Paris Est) – communication
  • Nada Bendahmane, Le développement d’indicateurs basés sur l’analyse du cycle de vie pour évaluer la pression sur les ressources minérales dans le secteur du bâtiment (dir. N. Gondran, École des Mines de Saint-Etienne) – communication
16h15-17h : Temps de partage convivial

Pour conclure cette journée, nous vous invitons à venir partager un moment d’échanges afin de prolonger les discussions que nous avons déjà pu avoir lors de l’AG en décembre dernier. Bien que le contexte sanitaire ne nous permette pas de nous retrouver en présentiel, il nous semble important de pouvoir proposer à la communauté d’EVS des moments de partage propice à la convivialité.