L’équipe

Annuaire des membres du laboratoire

Jessica Pic

Doctorante Université Lyon 3Sujet de la thèse : « Structures paysagères et dynamique spatiale des flux de sédiments et de polluants associés dans le Beaujolais viticole » (dir. E. Cossart & M. Fressard)
Travail Bureau 505 18 rue Chevreul Lyon 69007 Site internet: theses.fr Site internet: researchgate

Photo de Jessica Pic

Domaines de recherche

Mots-clés : géoprospective ; érosion des sols ; pesticides ; connectivité ; modélisation spatiale ; Beaujolais

 

Atelier(s) et /ou plateforme(s)

Atelier 5 : Changements environnementaux

Atelier 8 : Recherches géomatiques

 

Présentation synthétique des recherches

Mes travaux de thèse portent sur l’étude de la relation entre la structure paysagère et les transferts de pesticides associés aux sédiments. Je m’intéresse à l’influence de l’agencement spatial des éléments de la structure paysagère (c’est-à-dire l’occupation et l’usage des sols, ainsi que les réseaux de linéaires) sur la capacité des parcelles à transférer les pesticides jusqu’au cours d’eau en contexte viticole. Le Beaujolais constitue, au vu des dynamiques paysagères qui y sont à l’œuvre (déprise viticole et changement des pratiques agricoles), un terrain d’étude particulièrement intéressant pour la mise en œuvre d’une analyse prospective du paysage à l’horizon 2050 et des transferts de pesticides qui y sont associés.

 

Programmes et réseaux de recherches

2019-2022 : PULSE, resp. M. Fressard (CNRS-EVS) et N. Carluer (IRSTEA). Modélisation du transport particulaire des pesticides. Financements : ZABR, Agence de l’eau

 

Principaux enseignements

Sémiologie graphique – L1 géographie et aménagement (Université Jean Moulin Lyon 3)

 

Autres activités

Représentation des doctorant.e.s à l’UMR 5600 – EVS

 

Formation et distinctions

Master Gestion de l’environnement, parcours géosystèmes environnementaux

 

Expériences professionnelles en bref

2019 : Stage au Syndicat Mixte du Beaujolais / UMR 5600 – Analyse des évolutions paysagères et de l’enfrichement, modélisation prospective de l’évolution paysagère (horizon 2050)

2018 – 2019 : Monitorat à la cartothèque – Bibliothèque universitaire, Université Jean Moulin Lyon 3

2018 : Stage à l’INRA, Guadeloupe – Consolidation du zonage agroécologique de la Guadeloupe (entretiens et analyse fréquentielle de la pluviométrie)

 

 

Date de dernière mise à jour : décembre 2019