L’équipe

Annuaire des membres du laboratoire

Eric Charmes

Directeur de Recherche ENTPEThèmes de recherche : études urbaines ; urbanisme ; périurbanisation ; gouvernement des villes ; villes moyennes ; villages ; clubbisation ; droit au village ; mixité sociale ; espaces publics ; Lyon ; Paris ; France
Travail Bureau D013, 3 rue Maurice Audin, 69120 VAULX-EN-VELIN Site internet: publications sur HAL

Photo de Eric Charmes

Atelier(s) et /ou plateforme(s)

Atelier 3 : Urbanisation et anthropoconstruction

Atelier 6 : Faire territoire, faire société

 

Présentation synthétique des recherches

J’ai travaillé pendant plusieurs années sur la rue et les espaces publics (La rue, village ou décor ? Créaphis, 2006), ainsi que sur les gated communities (La vie périurbaine face à la menace des gated communities, l’Harmattan, 2005). A présent, une part importante de mes travaux porte sur les périphéries des métropoles, examinant les dynamiques de territorialisation résidentielle, et interrogeant les enjeux de ces dynamiques pour le gouvernement des métropoles et la solidarité territoriale (La ville émiettée, PUF, 2011). Dernièrement, j’ai porté une attention particulière à la dimension rurale et villageoise de la périurbanisation (La revanche des villages, Seuil, 2019). Je travaille en parallèle, à partir de l’observation des classes moyennes, sur les questions relatives à la mixité sociale, au rapport à la diversité et à l’intégration politique (Mixité sociale, et après ? avec Marie-Hélène Bacqué, PUF, 2016 et Quitter Paris ?, avec Stéphanie Vermeersch, Lydie Launay et Marie-Hélène Bacqué, Créaphis, 2018).

Directions et co-directions de thèses

Depuis oct. 2017, co-encadrement avec Martin Vanier de la thèse de Bruno Loustalet sur la capacité des territoires périurbains à se gouverner de manière autonome. Université de Lyon

Depuis oct. 2016, encadrement avec Max Rousseau de la thèse de Maryame Amarouche proposant une analyse géopolitique locale des politiques de lutte contre l’étalement urbain. Thèse financée par l’ANR. Université de Lyon

Depuis oct. 2015, encadrement de la thèse d’Elodie Dupuit sur la participation et la mobilisation des non-riverains pour les projets d’aménagement, de transports et d’urbanisme dans les territoires périurbains. Thèse financée par le ministère de la Transition écologique. Université de Lyon.

Depuis oct. 2015, encadrement de la thèse de Nabil Zouari sur les activités commerciales dans les quartiers populaires de grands ensembles. Thèse financée par le ministère de la Transition écologique. Université de Lyon.

D’octobre 2013 au 19 juin 2018, encadrement de la thèse de Marine Huet, “Les pratiques urbaines des lycéens de quartiers populaires : quelles expériences de l’altérité ?”, Thèse financée par le ministère de la Transition écologique. Université de Lyon.

D’octobre 2012  au 12 décembre 2016, co-encadrement, avec Isabelle Lefort, de la thèse de Yannick Hascoët, Vers une modification de l’image de la cité d’habitat social ? Détours récréa(r)tistes dans les lisières métropolitaines (Marseille, Paris, Montréal) : nouvelles frontières touristiques, nouvelles images de la ville ?. Thèse financée par l’ENTPE. Université de Lyon

De septembre 2011 au 11 mars 2016, encadrement, avec Laurette Wittner, de la thèse d’Arie Fitria, Services urbains et urbanisme : les relations entre une communauté urbaine et les collectivités voisines. Le cas du Grand Lyon. Thèse financée par le gouvernement indonésien et par l’ENTPE, dans le cadre d’une convention entre l’ENTPE et l’université Diponegoro, Université de Lyon,

 

Production scientifique

Publications sur HAL