Les thèses

Afficher tous

Silvia Flaminio

Doctorante ENS de LyonSujet de la these : (Se) representer les barrages : (a)menagement, concessions et controverses. Directeur de thèse : Piégay Hervé
Travail ENS de Lyon – UMR 5600 EVS, Site Descartes, Bâtiment D4 (Recherche), bureau D4.243, 15 parvis René Descartes, BP 7000 69342 Lyon Cedex 07 Téléphone professionnel: 04.37.37.66.65 Site internet: researchgate Site internet: theses.fr Site internet: Labo junior Site internet: publications sur HAL

Informations biographiques

Atelier(s) et /ou plateforme(s)

Atelier 2 : Flux et circulations

Atelier 4 : Ressource et changement rapide

Atelier 8 : Recherches géomatiques

Domaines de recherche

Géographie sociale et culturelle, représentations, discours, political ecology, controverses, environnement, cours d’eau, barrages, analyses des données textuelles

 

Présentation synthétique des recherches

Mes recherches portent sur la géographie de l’environnement, et plus particulièrement sur les représentations de l’environnement, dans la continuité de travaux de géographie sociale et culturelle. Recueillant à travers des entretiens, des archives ou des publications scientifiques, des représentations antagonistes de la nature, je m’intéresse aux notions de controverses et de conflits, ainsi qu’aux travaux de political ecology centrés sur les discours tenus sur l’environnement. Au sein de ces travaux, je retrouve un certain nombre de mes préoccupations, que j’ai pu mettre en application dans mon travail de thèse sur les grands barrages : la nécessaire contextualisation des études de cas, une attention particulière pour les temporalités et pour les échelles spatiales.

Depuis septembre 2019, en tant que post-doctorante à l’Université de Lausanne (Institut de géographie et de durabilité), je m’intéresse à la production de discours scientifiques — de l’écologie scientifique en particulier — sur la ville et les espaces urbains.

Programmes et réseaux de recherches

Coordination, direction

2017 : « Trajectoires spatio-temporelles et représentations des barrages du Rhône (1945-2015) », co-responsable, OHM Vallée du Rhône-Labex DRIIHM.

2016-2017 : « Laboratoire Junior SpatiaLittés », co-responsable, ENS de Lyon.

Participation

2019-2020 : « When ecology goes to town. Imaginaries, production and effectiveness of urban ecology in Switzerland », post-doctorante, Fonds national suisse.

2015-2016 : « DISRUPT : Les discours de la rupture sur le Rhône français (1945-2013) », participante, OHM Vallée du Rhône-Labex DRIIHM.

2013-2016 : « Habiter la rivière d’Ain (XIXe-XXIe siècles) », ingénieure d’études puis participante, EDF-ZABR-Agence de l’Eau RMC.

 

Principaux enseignements

Entre 2017 et 2019, à l’Université de Haute-Alsace (Ater) :

– Le système-monde, dynamique des milieux géographiques (L1, CM et TD),

– Méthodologie du travail universitaire (L1, TD),

– Géographie urbaine (L2, CM et TD),

– Structures et dynamiques de l’espace mondial (L3, CM et TD),

– La ville durable (M2, CM),

– Histoire de l’énergie (L3, CM et TD).

Entre 2014 et 2017, à l’ENS de Lyon (monitrice) :

– Géographie urbaine (L1, TD),

– Mondialisation (L1, TD),

– Introduction à la géographie de l’environnement (L3, CM et TD),

– Histoire et épistémologie de la géographie (L3, CM et TD),

– Préparation aux agrégations d’histoire et de géographie (Master, CM, TD, Oraux).

En 2012, à l’Université de Lyon 3 :

– Préparation à l’agrégation de géographie (Master, Oraux),

– Préparation au CAPES d’histoire-géographie (Master, Oraux).

 

Formation et distinctions

2014-2018 : Doctorat en géographie, ENS de Lyon – Université de Lyon, Lyon (de 2014 à 2017, CDU).

2012-2013 : Master professionnel mention enseignement spécialité histoire et géographie parcours géographie, ENS de Lyon, Lyon.

2010-2012 : Master recherche en géographie « STADE » (auditrice), ENS de Lyon, Lyon.

2007-2010 : Classe préparatoire aux grandes écoles (A/L), Lycée Henri IV, Paris.

 

Production scientifique

Publications sur HAL