Les thèses

Afficher tous

Isabelle Edwards Chenet

Doctorante Université Lyon 2Titre de la thèse : Les petites îles britanniques, du laboratoire scientifique au conservatoire environnementaliste
Site internet: Universite Lyon 2

Information biographiques

Atelier(s) et /ou plateforme(s)

Atelier 7 : Epistémologie et heuristique

Atelier 6 : Faire territoire, faire société

 

Domaines de recherche

Dynamiques Foncières ; Histoire environnementale ; Conservationnisme ; Histoire des Sciences ; Épistémologie ; Paysage ; Agriculture ; Insularité ; Royaume-Uni

Les petites îles britanniques, du laboratoire scientifique au conservatoire environnementaliste

 

Présentation synthétique des recherches

Mes travaux portent sur les usages scientifiques et environnementalistes des petites îles britanniques, notamment celles de la région des Hébrides Intérieures. Il s’agit de mettre à jour les traditions naturalistes et foncières ayant contribué à faire des îles britanniques des territoires omniprésents dans la cartographie des espaces protégés du Royaume-Uni. Mes recherches comprennent la relation des sciences naturelles aux espaces insulaires comme corpus participant à édifier les îles en tant qu’espaces prédisposés à la recherche et à la mise en place de politiques de conservation du milieu, et le rôle de la grande propriété foncière comme condition favorable à l’attribution des espaces de conservation du Royaume-Uni. Ma thèse insiste sur les conséquences sociales et environnementales de ce phénomène d’île laboratoire-conservatoire, notamment dans le domaine agricole.

 

Formation et distinctions

2016/17 : Master « Gestion de l’Environnement »

Université Lumière Lyon 2

2014/15 : Master « Géographie, Environnement, Territoire »

Université Lumière Lyon 2

2013/15 : Master Européen « Cultural Differences and Transnational Processes »

National University of Ireland, Maynooth et Université Lumière Lyon 2

2009/12 : Licence « Anthropologie Sociale et Culturelle »

Université Lumière Lyon 2