Les thèses

Afficher tous

Christophe Rousson

Doctorant ENS de LyonTitre de la thèse : Application régionale opérationnelle de l’espace de bon fonctionnement des cours d’eau (Rhône-Alpes)
Travail Bureau R226 ENS de Lyon 15 parvis René Descartes Lyon Cedex 07 69342 Site internet: GitHub Site internet: GeoPeka Site internet: Programme Trame bleue, Espaces et Continuités Site internet: Publications sur HAL

Informations biographiques

Atelier(s) et /ou plateforme(s)

Domaines de recherche

corridors fluviaux ; hydromorphologie ; échelle régionale ; SIG ; applications à la gestion des cours d’eau

Présentation synthétique des recherches

Mon travail de thèse, réalisé sous la direction d’Hervé Piégay, s’inscrit dans la continuité de travaux de recherche précédents qui ont permis de caractériser sur l’ensemble de la région Rhône-Alpes la mobilité latérale [Alber, 2012] et une typologie de fonctionnement des cours d’eau du bassin Rhône-Méditerranée [Wiederkher, 2012], en s’appuyant sur des données facilement disponibles comme la BD Topo et en développant des outils géomatiques appropriés.

Sur le plan scientifique, la thèse a pour objectif de compléter les indicateurs existants par d’autres indicateurs utiles à la délimitation de l’Espace de bon fonctionnement (EBF) des cours d’eau, notamment des indicateurs relatifs aux continuités écologiques. Dans le même temps, elle permettra de diffuser des outils cartographiques et des données supports à l’échelle régionale afin de permettre aux gestionnaires de cours d’eau de décliner la démarche EBF à l’échelle de la masse d’eau ou de leur bassin versant.

Le bon fonctionnement désigne ici des conditions physiques et écologiques dans lesquelles les processus naturels peuvent se dérouler avec le moins de perturbations possible et fournissent des bénéfices écosystémiques directs (paysage, qualité de l’eau, régulation des inondations, etc.) ou indirects (préservation de la biodiversité). L’EBF est un espace concerté dont la délimitation s’appuie sur des connaissances objectives et des arguments scientifiquement validés ; il sert de support pour imaginer différents scénarios d’aménagement et réfléchir aux objectifs de gestion qui garantiront le meilleur futur possible à la rivière et à ses riverains.

Production scientifique