Les thèses

Afficher tous

Christian Marcot

Maître-assistant École Nationale Supérieure d’Architecture de LyonTitre de la thèse : l’enseignement de l’architecture à Lyon : 1756-2016 .
Travail 3 rue Maurice Audin BP 170 / 69 512 / Vaulx-en-Velin.
Photo de Christian Marcot

Information biographiques

Domaines de recherche

Mots-clés : Architecture ; Urbanisme ; Enseignement ; Histoire ; Lyon ; Œuvre ; Tony Garnier ; Béton.

 

Présentation synthétique des recherches

« Mes premiers travaux se sont intéressés à la formation des villes. Lyon a été un cas d’observation. La modernité de cette ville au début du XXème siècle m’a poussé à observer l’œuvre de l’architecte lyonnais Tony Garnier. Ses réalisations m’ont amené à une recherche sur le béton et son esthétique. Actuellement dans le cadre d’un doctorat, je m’intéresse à la question de la formation des architectes et ce plus particulièrement à Lyon où Garnier dirigea l’un des deux premiers ateliers modernes en France avec celui de Perret à Paris ».

 

Programmes et réseaux de recherches

2016-2020 : « HEnsA 20, Histoire de l’Enseignement de l’Architecture au 20e siècle »  Participation au programme à travers ma thèse en cours.

Programme soutenu par le Comité d’histoire du ministère de la Culture et le Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère.

 

Responsabilités pédagogiques

1989-1999 : enseignant cdd à l’Ensal (M2 : réaménagement de l’espace, directeur d’études),

1999-2005 : maître assistant associé à l’Ensal (L3 : ville et territoire + M2 : patrimoine architectural et urbain, directeur d’études),

2005-2014 : enseignant cdi à l’Ensal (M2 : architecture, forme et transformation, directeur d’études),

2014-2017 : maître assistant à l’Ensal (L1 : projet architectural et  interdisciplinarité + M1 : mémoires et imaginaires de la ville + M2 : architecture, héritage et durabilité, directeur d’études).

 

Principaux enseignements

Mes enseignements sont orientés sur le phénomène de patrimonialisation et les valeurs matérielles et immatérielles qui s’y attachent à travers les architectures et la ville. Si le respect des mémoires est nécessaire au présent, l’imaginaire l’est également et nous nous intéressons non seulement aux permanences du patrimoine architectural et urbain mais aussi à ses évolutions et transformations. L’héritage architectural est durable et  soutenable car domaine de partage culturel et humain.

 

Formation et distinctions

Formation :

1985      Architecte Diplômé par le Gouvernement.

1989      Certificat d’Études Approfondies en Architecture.

1991      Diplôme d’Études Approfondies de Philosophie.

1992      Diplôme Universitaire de troisième cycle en urbanisme.

2015      Inscription en thèse.

Distinctions :

1989       Exposition « jeunes architectes lyonnais » pour l’inauguration de la nouvelle École d’Architecture à Vaulx-en-Velin.

2001       Opération référence de la DDE avec « la réhabilitation des Groslières » à Vaulx-en-Velin.

2007       Exposition « maisons d’aujourd’hui » au Caue du Rhône.

 

Expériences professionnelles

1985-2017      Exercice libéral de la profession d’architecte et d’urbaniste à Lyon,

1989-2017      Enseignant à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon,

1993-1999      Collaborateur de l’équipe Arcades : association pour la recherche, le conseil et l’aide à la décision, recherches pour le Plan Construction et Architecture,

1993-2013      Membre du collège des maîtres d’œuvres auprès de la maîtrise d’ouvrage publique, participation à des jurys de concours,

2003-2009      Missions de formation et de conseil à la maîtrise d’ouvrage publique.